Données

Vidéo du tutoriel

Exercices d’application

Exercice : création de variables

Exercice : permutation des valeurs de deux variables

Retour sur la notion de variable

Les données d’un ordinateur sont stockées dans des cases mémoires repérées par un numéro que l’on appelle son adresse. Pour manipuler les données il faut donc connaitre leur adresse.

 

En programmation, pour manipuler plus facilement ces cases mémoire, on utilise la notion de variable. Une variable désigne donc une information stockée en mémoire dans un ou plusieurs octets consécutifs dont l’adresse est remplacée par un nom.

Avec une variable, il est possible de :

  • stocker une valeur
  • consulter cette valeur
  • modifier la valeur

Définir une variable avec AlgoTouch

Pour définir une variable, l’utilisateur doit préciser :
  • son nom :
    • commence par une lettre
    • contient des lettres, des chiffres, le caractère ‘_’
    • les lettres accentuées ne sont pas admises (comme dans la plupart des langages de programmation)
  • son type :
    • entier (int)
    • caractère (char)
  • son rôle :
    • texte qui permet de préciser à quoi sert la variable
Le contenu d’une variable est défini par défaut :
  • pour les entiers à la valeur 0
  • pour les caractères au caractère espace ‘ ‘
Deux variables : note (contient 0) et rep (contient le caractère ?)

Définition d'une variable de type entier et de nom note
Définition d'une variable de type caractère et de nom reponse

Notion de constante

Certaines données ont une valeur qu’on ne doit jamais modifier : ce sont des constantes.

Visuel d'une constante

Constantes prédéfinies

Certaines constantes sont définies par défaut car elles sont utilisées souvent dans les algorithmes :

  • pour les entiers : 0, 1, -1
  • pour les caractères :  ‘a’, ‘z’, ‘A’, ‘Z’, ‘0’, ‘9’, ‘ ‘ (espace)

Les constantes prédéfinies

Affectation

Le contenu d’une variable ou la valeur d’une constante peut être stocké dans  une autre variable. Cette opération se nomme une affectation. Avec AlgoTouch, le principe est le suivant  :

  1. pointer la valeur ou la variable avec la souris
  2. faire glisser la valeur
  3. relâcher la valeur au dessus de la nouvelle variable

Le contenu de la variable cible est modifié. Le code de l’opération est noté dans la console.

Exemples d’instructions pour l’affectation d’une variable :

  • par une constante
    a = 0 ;
    x = MaxVal ;
  • par une variable.
    a = b ;

Opérations

On peut modifier le contenu d’une variable avec le résultat d’une opération.

Les opérations sur les entiers sont les suivantes :

  • addition et soustraction (+ -)
  • multiplication (*)
  • division entière (/)
  • reste de la division entière (%)
Calcul de la multiplication de 5 par 8.

Mode opératoire

  1. choisir l’opérateur dans le menu “Opération” : il s’affiche à l’écran avec 2 cases pour les opérandes et une case pour contenir le résultat.
  2. déplacer les valeurs du calcul sur chaque opérande
  3. dès que les 2 valeurs sont positionnées, l’icône central prend la couleur verte 
  4. faire glisser le résultat dans la variable à affecter.

La variable a été affectée avec le résultat du calcul. L’opération est affichée sur la console.

Exemple d’instruction produite :
p = a * b ;
Autres instructions possibles :
x = y + 1 ;
k = k - y ;
z = a / b ;
r = a % b ;

Incrémentation et décrémentation

Deux opérations sont souvent utilisées :

  • l’incrémentation : ajouter 1 à une variable,
  • la décrémentation : soustraire 1 à une variable.

Par souci de rapidité, il est possible d’incrémenter une variable en faisant glisser la souris de la gauche jusqu’à la variable.

La décrémentation s’effectue en faisant glisser la souris de la droite vers la variable.

Pour l’incrémentation par exemple, le code produit à la console est identique à celui d’une addition avec 1 soit :

i = i + 1 ;

Quelques exemples d’opérations

En manipulant AlgoTouch, on ne peut effectuer qu’une opération à la fois. Chaque résultat doit être stocké dans une variable.

Dans le langage AlgoTouch, une telle opération est décrite ainsi

 resultat = var1 op var2 ;
  • La partie gauche du signe = représente la variable qui va recevoir le résultat. C’est forcément une variable.
  • La partie droite contient une expression simple contenant 2 variables ou constantes séparées par le signe de l’opération.

Instructions produites dans cet exemple :

z = x + y ;
a = a + 1 // incrémentation ;
minutes = secondes / 60 ;
unites = nombre % 10 ;

Saisie et affichage d’une donnée

Saisie d’une donnée

Avec AlgoTouch, les variables possèdent des valeurs par défaut lors de leur création. Cependant, dans certains cas, il faut que l’utilisateur puisse donner une valeur spécifique à une variable. On dit que l’utilisateur doit saisir une valeur.

La saisie sous AlgoTouch peut s’effectuer de trois façons.

Méthode 1
  1. effectuer un clic droit sur la variable ou sélectionner la variable et activer le menu “Opération” item “Saisir valeur”. Une fenêtre de dialogue apparaît
  2. modifier la valeur de la variable
  3. dans le champ question, préciser la question qui sera posée par le programme (voir le chapitre sur les programmes)
  4. valider
Méthode 2
  1. sélectionner la variable par un clic. Le cadre passe en rouge
  2. sélectionner dans le menu “Opération/Saisir valeur”
  3. modifier la valeur de la variable
  4. dans le champ question, préciser la question qui sera posée par le programme (voir le chapitre sur les programmes)
  5. valider
Méthode 3
  1. faire glisser l’icon de clavier sur la variable ou la variable sur le claver
  2. modifier la valeur de la variable
  3. dans le champ question, préciser la question qui sera posée par le programme (voir le chapitre sur les programmes)
  4. valider
Saisie de la variable age

Dans la console, l’opération s’écrit ainsi :

Read "Quel est votre age ? " x ;

Affichage d’une donnée

Dans un programme, un résultat stocké dans la mémoire doit pouvoir être affiché sur l’écran de l’utilisateur. Avec AlgoTouch on peut afficher le contenu d’une variable précédé d’un message.

L’écriture sous AlgoTouch peut s’effectuer de deux façons.

Méthode 1
  1. sélectionner la variable par un clic. Le cadre passe en rouge
  2. sélectionner dans le menu “Opération/Afficher valeur”
  3. dans le champ message, préciser le libellé
  4. valider
Méthode 3
  1. faire glisser la variable sur l’icon de l’écran ou l’écran sur le variable.
  2. modifier la valeur de la variable
  3. dans le champ message, préciser le libellé
  4. valider

Dans la console, l’opération s’écrira :

Write "Le résultat est: " x